Fermer
Fermer
Accueil > Actualités > Actualités générales > Cimenterie de Oum El Bouaghi : Lafarge accepte un partenariat à 49/51% (Benmeradi)

Cimenterie de Oum El Bouaghi : Lafarge accepte un partenariat à 49/51% (Benmeradi)

Publié le 21 décembre 2011
ALGER - Le projet de réalisation d’une cimenterie à Oum El Bouaghi par le groupe français Lafarge sera bientôt relancé, a annoncé jeudi à Alger le ministre de l’Industrie, de la PME et de la promotion de l’investissement Mohamed Benmeradi, soulignant que Lafarge vient d’accepter la règle des 49-51%.

"Nous avons reçu, il y a un mois de cela, une correspondance de Lafarge où il affirme sa disponibilité à relancer le projet de la cimenterie de Sigus (Oum El Bouaghi ) sur la base d’un partenariat à 49%-51%", a-t-il précisé en réponse à une question orale d’un sénateur qui s’inquiétait sur l’avancement de ce projet.

"Nous avons entamé depuis une semaine les négociations pour une mise en œuvre prochaine du projet, qui nécessite une durée de réalisation de 12 à 16 mois", a-t-il promis en assurant qu’il s’agit bien d’un "projet stratégique qui entre dans les objectifs du GICA (groupe industriel des ciments d’Algérie).

Le groupe GICA table sur une autosatisfaction en matière de production de ciment et même sur l’exportation à l’horizon 2025.
Le projet de la cimenterie de Sigus remonte à 2007 lorsque le groupe égyptien Orascom avait décroché trois titres miniers auprès de l’Agence Nationale du Patrimoine minier (ANPM).

Mais Lafarge, qui avait acquis en 2008 l’ensemble des cimenteries du groupe égyptien à travers le monde, s’est approprié des titres sans autorisation préalable de l’agence, ce qui lui a coûté, début 2010, le retrait des trois titres.

Après un gel de trois ans, le dossier Lafarge a été réouvert à l’occasion de la seconde visite en Algérie, fin mai dernier, de l’envoyé spécial du Président Nicolas Sarkozy, Jean Pierre Raffarin. Pour autant, les deux parties algérienne et française avaient estimé que les négociations sur ce projet "nécessitaient du temps".

D’une capacité de production de 2 millions de tonnes/an et d’un coût de 365 millions d’euros, la cimenterie de Sigus, dont Lafarge détient 35% du capital et Gica le reste, doit porter à près de 20 millions de tonnes la production nationale de ciment.

En 2010, la production de ciment était de 17,5 millions de tonnes dont près de 12 millions de tonnes (67% de la production) réalisée par le secteur public (GICA) et 5 millions de tonnes par le privé.

En 2008, le capital social des cimenteries publiques avait été ouvert au partenariat étranger à hauteur de 35%. Depuis, des investisseurs français (Lafarge), italiens et saoudiens ont investi ce secteur.

Lafarge détient 35% de la cimenterie de Meftah (Blida) en plus de la totalité du capital des cimenteries de M’sila et Mascara.

Source : Algérie Presse service

Les 10 dernières actualités sur Granulats.fr

Conjoncture UNICEM - Un bon premier trimestre !

Conjoncture UNICEM - Un bon premier trimestre ![ actualité ]

30 avril 2019
Après une année 2018 marquée par une certaine décélération des rythmes de croissance de l’activité, le début 2019 se distingue par un rebond des volumes produits dans le secteur des granulats comme celui du BPE. Sur les trois premiers mois en effet, l’activité du BPE et des granulats gagne entre ...

La Filière Béton souhaite s’associer au projet collectif de reconstruction de Notre-Dame de Paris[ actualité ]

25 avril 2019
Les acteurs de la filière béton se tiennent prêts à apporter leurs compétences, leurs solutions constructives à la formidable dynamique nationale de reconstruction d’un lieu emblématique du génie, de l’histoire et du savoir-faire des compagnons bâtisseurs de cathédrales. « Reconstruire dans un délai de 5 ans » Les contraintes, liées à un ...

Notre-Dame : les tailleurs de pierre des CFA UNICEM mobilisés[ actualité ]

25 avril 2019
Rebâtir Notre-Dame de Paris. Les tailleurs de pierres des CFA UNICEM prêts à participer à la reconstruction Lundi soir, 15 avril 2019, le monde entier regarde stupéfait Notre-Dame de Paris en proie aux flammes. Les images sont spectaculaires et douloureuses. Les pompiers ont œuvré toute la nuit pour sauver ce monument ...

CDE : LE TOUT PREMIER SYSTÈME AU MONDE DE TRAITEMENT PAR VOIE HUMIDE TOUT-EN-UN RÉVÉLÉ À BAUMA[ actualité ]

10 avril 2019
CDE a lancé le Combo™ dans une démarche destinée à révolutionner l'industrie du traitement par voie humide. Le Combo™ breveté, le tout premier système de traitement par voie humide tout-en-un au monde a été dévoilé à Bauma à Munich, le plus grand salon professionnel dédié aux équipements œuvrant dans les industries ...

Conjoncture : Embellie en Février ! [ actualité ]

02 avril 2019
Les résultats définitifs de décembre 2018 ont permis de confirmer une fin d’année très dynamique dans le secteur des granulats et du BPE. De fait, l’activité du mois de janvier est apparue en repli bien que proche ou supérieure à son niveau de janvier 2018. En revanche, les volumes de ...

MB Crusher : îles et équipements, quatre solutions pour des cas "impossibles" [ actualité ]

20 mars 2019
ÎLES ET ÉQUIPEMENTS : QUATRE SOLUTIONS POUR DES CAS « IMPOSSIBLES » QUI RÉVÈLENT COMMENT TRANSFORMER LES GRANDES LIMITES EN RENTABILITÉ Les outils MB Crusher, de petite ou de grande taille, ont résolu les difficultés d’accès et de déplacement des engins dans les zones isolées et inaccessibles, telles que les îles. Depuis ...

L'industrie de carrières et matériaux de construction : un secteur qui forme et qui recrute [ actualité ]

19 mars 2019
A l’occasion de la Semaine de l’industrie, l’Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (UNICEM) réaffirme ses engagements et ses actions pour la valorisation des métiers du secteur. De l’extraction des roches et minéraux jusqu’à leur transformation et leur mise en œuvre, les entreprises des carrières et des ...
UNICEM - Nouveau coup de frein en janvier

UNICEM - Nouveau coup de frein en janvier [ actualité ]

07 mars 2019
Après un mois de décembre plutôt dynamique, dont les résultats (encore provisoires) avaient permis de redresser la tendance du quatrième trimestre, le début de l’année marque un nouveau coup de frein de l’activité des matériaux. Les livraisons de BPE se replient par rapport au mois précédent et l’activité granulats passe ...
Manoir Saint Brieuc change de nom et devient Saint Brieuc Fonderie.

Manoir Saint Brieuc change de nom et devient Saint Brieuc Fonderie.[ actualité ]

14 février 2019
Suite au rachat de la société, en juin 2018, par un groupe de cadres de la société, Manoir Saint Brieuc change de nom et devient Saint- Brieuc Fonderie. Par la même occasion, le siège social de la société est transféré de Paris à Saint Brieuc. Ces changements témoignent de notre ...
Weir Minerals : Adjustment solutions

Weir Minerals : Adjustment solutions[ actualité ]

13 février 2019
Weir Minerals optimise la maintenance des pompes grâce à la technologie d’ajustement Forte d’une réputation notable grâce à son expertise en ingénierie, Weir Minerals n’a de cesse de développer des solutions et des technologies pour mieux servir l’industrie minière. Reconnaissant que le taux d’usure du blindage d’aspiration a un impact considérable ...