Fermer
Fermer
Accueil > Actualités > Actualités générales > Reprenez le contrôle de votre eau

Reprenez le contrôle de votre eau

Publié le 20 juin 2019
Communiqué de Presse



Reprenez le contrôle de votre eau


L'eau est l’élément vital de notre planète; c'est également une ressource essentielle en minéralurgie, qui doit être utilisée avec parcimonie. Les exploitants miniers se doivent d’être conscients de leur consommation d’eau et innovants dans la manière dont ils se servent de cette ressource et la réutilisent.


L’eau est un élément essentiel à tout site minier : elle est utilisée pour évacuer la poussière et transporter la boue, et permet donc le bon fonctionnement de l’ensemble du site. Chaque site est confronté à des défis différents liés à l’eau ; la présence de cet élément en trop grandes ou trop petites quantités peut causer des problèmes.


C'est pourquoi un plan d’assèchement complet, fiable et souple est nécessaire pour garantir un approvisionnement en eau constant sur toutes les parties du site. A l’inverse, un plan d’assèchement est également requis pour évacuer l’excédent d’eau des zones de travail afin de permettre aux opérations d’excavations de se poursuivre tout en garantissant la sécurité des ouvriers et le maintien de la productivité.


« Il n’existe pas de solution unique en matière d’assèchement. C'est un processus qui peut se révéler coûteux et complexe; c’est la raison pour laquelle notre entreprise propose des stratégies adaptées à chaque situation, à la fois efficaces, économiques et réalisables. Chez Weir Minerals, notre point fort réside dans nos capacités en matières d'ingénierie et de gestion de projets. Nous disposons des connaissances, du savoir-faire, ainsi que d’une variété d’équipements qui nous permettent d’optimiser l’ensemble de la composante assèchement d’un site. » a déclaré le responsable produit Monde de l’entreprise, Ian Ross.


Facteurs à prendre en compte dans le cas d’un projet d’assèchement


Météo et environnement


Les besoins en matière d’assèchement diffèrent selon les sites, de même que les difficultés inhérentes à la situation géologique, à l’environnement et au climat du site.


Des conditions climatiques et des considérations environnementales différentes peuvent avoir des répercussions importantes sur les opérations minières. D’une région à l’autre, les exploitants ne seront pas exposés aux mêmes problèmes d’approvisionnement en eau. Que le site soit situé dans l’arrière-pays australien, où l’eau est une ressource rare qui nécessite impérativement d’être récupérée, sous le climat tropical du Brésil, où les exploitations à ciel ouvert sont rapidement inondées, ou encore dans le Grand Nord Canadien, où les opérations se déroulent dans des conditions parfois extrêmes (- 50°C), il nécessitera dans tous les cas un système de gestion des eaux efficace. Tous les sites, peu importe le pays dans lequel ils se trouvent, font faces à divers problèmes de gestion des eaux et ont de ce fait besoin d’un partenaire fiable pour les aider à surmonter ces problèmes.


« Notre entreprise possède une longue expérience de conseil en matière de gestion des eaux pour les exploitations minières, qu’elles soient souterraines ou à ciel ouvert. Comme nous avons pu le prouver en République Tchèque en concevant et mettant en place un système d’assèchement unifié entièrement automatisé, ou en Afrique avec la livraison d’un système d’assèchement capable de résister aux vents violents et aux tempêtes tropicales, il est rare que nous ne parvenions pas à relever les défis qui se présentent à nous, » s'est félicité M. Ross.


D’autres facteurs rentrent également en compte pour ces systèmes, comme la perméabilité et la porosité des sols, la quantité d’eau de ruissellement, les caractéristiques géologiques ou encore les précipitations saisonnières. Tous ces facteurs doivent être évalués, puis pris en compte pour mettre en place un système d’assèchement détaillé avant que les opérations ne puissent commencer. Le système devra pouvoir résister à toutes les difficultés engendrées par ces facteurs afin d’offrir une solution satisfaisante à la fois en terme de sécurité et de réductions des retards de production.


Composition de l’eau


La composition des eaux déplacées a une incidence notable sur le choix de l’équipement et du matériel utilisé. La gamme de pH, la température ou encore la présence dans l’eau de particules abrasives ou corrosives sont autant d'éléments qui influencent le choix de l’équipement qui servira au transport des eaux. La présence de solides dans l’eau, la densité, et la granulométrie du liquide chargé détermineront le type de pompe requis.


De la même façon, la tuyauterie et la robinetterie sont également sujettes à la corrosion et à l’abrasion causées par les produits y circulant, et doivent donc être conçues en conséquence.


Il est important que, pour chaque projet d’assèchement, le fabricant d'équipement d'origine (FEO) soit au fait de l’environnement auquel la machine est destinée, afin de pouvoir concevoir et livrer la solution la plus adaptée à cet environnement. Des équipements de taille trop importante ou au contraire trop réduite engendreront une consommation excessive d’énergie, des coûts d’investissement et de maintenance élevés ainsi que des risques pour le personnel et le matériel. En cas de capacité insuffisante de la machine, ils pourraient même engendrer une perte de la production.


« Chez Weir Minerals, nous disposons d'un éventail de solutions nous permettant de recourir à des équipements de pompage de différentes natures, allant des pompes diesel auto-amorçantes aux pompes submersibles, en passant par les pompes à turbine verticale, les pompes multicellulaires et les pompes à paroi d’attaque conçues pour les sites difficiles d'accès en raison de la profondeur du puit de mine. Avoir développé des concepts de pontons et de barges sophistiqués nous permet de positionner nos équipements sur des étendues d’eau afin de faciliter l’accès aux sites le nécessitant. Ces concepts sont testés de façon rigoureuse, et sont équipés de dispositifs de sécurité afin de réduire les risques pour les opérateurs. Chacun de nos pontons est équipé d’un système d’ancrage entièrement testé, et peut être modifié pour résister à des conditions météorologiques extrêmes » précise Cameron Murphy, le Directeur régional assèchement de Weir Minerals.


Moins gaspiller pour moins consommer


Les minerais étant de plus en plus pauvres partout dans le monde, la tendance est à la transformation des déchets en énergie; l’assèchement n’échappe à cette tendance. Weir Minerals produit des équipements qui non seulement assèchent les sites miniers, mais permettent également aux exploitants de recycler les eaux de procédé et de les réutiliser sur leur installation.


Il y a une demande de plus en plus importante de de la part des exploitants en la matière, puisque cela peut les aider à surmonter les problèmes de pénuries d'eau et leur permettre de s’assurer que leurs ressources sont utilisées de manière optimale. Notre entreprise s'est déjà associée, en plusieurs occasions et avec succès, avec des clients de différents pays afin de rendre possible la réutilisation de leurs eaux de procédé.


« Il nous est possible d’aider nos clients à collecter et réutiliser les eaux de procédé de leur site de plusieurs façons. Que ce soit sous la forme de stations de pompage ou de barges ‘’sur-mesures’’, nous trouvons la solution la plus adaptée à leur situation. Même si les différentes options proposées peuvent sembler complexes, nous échangeons avec nos clients afin de leur montrer comment fonctionnent nos équipements et quels avantages ils peuvent retirer de leur utilisation. »


Plus qu'un simple équipementier


Les exploitants font habituellement appel à plusieurs FEO pour leurs projets d’assèchement. Coordonner le travail de ces différents fournisseurs et s’assurer que le résultat désiré est atteint en suivant un processus simplifié peut se révéler un travail de longue haleine.


Weir Minerals peut vous simplifier la tâche en s’occupant intégralement pour vous de la gestion de votre projet d’assèchement, en utilisant les différents outils de notre gamme d’équipement d’assèchement. Cela passe par une analyse complète des besoins de votre site, y compris du plan de la mine, des profondeurs de puits, des infrastructures existantes ainsi que des besoins en terme d’arrivée d’eau.


« Nous proposons une procédure qui est efficace dans la durée, afin d’assister nos clients qui travaillent dans des conditions toujours plus difficiles. C'est un plan d’assèchement optimal, accompagné de conseils portant sur l’entretien régulier du matériel afin de limiter au plus strict minimum le nombre d’arrêts imprévus. » conclut M. Ross.


Weir Minerals se sert de son savoir-faire tant en matière d’assèchement qu’en équipement afin d’aider les exploitants à optimiser leur rendement et à reprendre le contrôle de leurs eaux. Visitez le site Internet www.dewateringsolutions.weir pour plus d’informations.

Les 10 dernières actualités sur Granulats.fr

Signature de la convention de partenariat « Pour la protection des cultures et des gisements de minéraux » Le jeudi 27 février 2020 de 15h à 16h, au Salon de l’Agriculture[ actualité ]

21 février 2020
Christiane Lambert, Présidente de la Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles (FNSEA) etNicolas Vuillier, Président de l’Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (UNICEM), vous invitent à la signature de la convention de partenariat « Pour la protection des cultures et des gisements de minéraux »Le jeudi ...

Bilan de l’expérimentation nationale labels sectoriels RSE : plus de 500 sites des industries extractives et du béton prêt à l’emploi distingués [ actualité ]

03 février 2020
UNICEM entreprises engagées :Des démarches volontaires pour l’environnement et la RSE « UNICEM entreprises engagées » est l’association créée en 2017 par l’Union Nationale des Industries de Carrières et Matériaux pour piloter les démarches Charte environnement et Charte RSE. Les objectifs : encourager les entreprises à intégrer le développement ...

Nomination François Petry, élu Président du SFIC[ actualité ]

03 février 2020
Le Syndicat Français de l’Industrie Cimentière (SFIC) a élu, mardi 14 janvier 2020, François Petry à sa présidence. Il succède à Raoul de Parisot, à dater du 1er février 2020. Diplômé des Arts et Métiers Paris Tech et d’HEC, François Petry a débuté sa carrière dans l’entreprise Jean Lefebvre en ...

Le Guide Environnemental du Gros Œuvre (GEGO) : un outil conçu par la filière béton pour les acteurs de la construction[ actualité ]

30 janvier 2020
Dans le contexte de la RE 2020, la filière béton s’implique activement pour apporter des réponses aux défis environnementaux et vient de concevoir un outil à destination des acteurs de la construction : le GEGO, Guide Environnemental du Gros Œuvre. Il aide les professionnels de la construction, lors de la ...
SIM 2020 : ouverture des inscriptions sur les chapeaux de roues pour les exposants !

SIM 2020 : ouverture des inscriptions sur les chapeaux de roues pour les exposants ![ actualité ]

24 janvier 2020
Ouverture des inscriptions pour le SIM 2020 à Angers : déjà près de 70% des emplacements réservés ! L'exposition SIM (Exposition du Congrès de la société de l’industrie minérale) est le salon référent du secteur des industries extractives en France ! Il met en avant les équipements et savoir-faire des fournisseurs ...

Les prix de la 8ème édition du Trophée béton Écoles ont été décernés[ actualité ]

14 janvier 2020
Trophée béton Écoles, un concours qui récompense les étudiants en architecture Le Trophée béton Écoles organisé depuis 2012 par l’association Bétocib, le Centre d’information sur le ciment et ses applications (CIMbéton) et la Fondation École Française du béton, sous le patronage du ministère de la Culture, a pour but de ...

Bilan 2019 et perspectives 2020 du marché français des produits de construction[ actualité ]

13 janvier 2020
Lundi 13 janvier 2020, Hervé De Maistre, Président de l’Association française des Industries des Matériaux et produits de Construction (AIMCC) a présenté les conclusions de la quatrième édition de l’enquête d’opinion « Tendances Conjoncture AIMCC ». Cette étude menée auprès des 80 organisations professionnelles membres de l’association permet de dresser ...

Pélichet accède à un potentiel de traitement lui permettant de réduire jusqu'à 200 000 tonnes sa mise en décharge grâce à une nouvelle installation de CDE [ actualité ]

13 janvier 2020
Pélichet, entrepreneur de travaux publics et producteur de granulats à Cessy (01), met en œuvre les principes de l'économie circulaire dans les secteurs de la revalorisation de déchets de construction, de démolition, et d’excavation issus de chantiers de terrassement ou d’assainissement. La société centenaire s'est transformée au cours des vingt ...

Metso présentera ses dernières innovations pour l'industrie des granulats au CONEXPO-CON / AGG 2020[ actualité ]

09 janvier 2020
A CONEXPO-CON / AGG 2020, Metso présentera ses dernières innovations et technologies pour l'industrie des granulats, avec des solutions conçues spécialement pour le salon. «Dans le monde de la construction, la fiabilité compte. Chez Metso, nous avons transformé nos plus de 150 ans d'expérience dans le concassage et le criblage en ...

Conjoncture UNICEM - Début d’hiver compliqué[ actualité ]

07 janvier 2020
Début d’hiver compliqué Le processus d’atterrissage des rythmes de croissance annuelle de l’activité des matériaux de construction se confirme plus nettement depuis le début de l’automne. Comme il était attendu, les résultats du mois de novembre, impactés par une pluviométrie supérieure à la normale dans de nombreuses régions de France, viennent ...