Fermer
Fermer
Accueil > Actualits > Actualits gnrales > Lettre Mensuelle de Conjoncture Matériaux de construction – UNICEM – Septembre 2017

Lettre Mensuelle de Conjoncture Matériaux de construction – UNICEM – Septembre 2017

Publi le 02 octobre 2017
Lettre Mensuelle de Conjoncture Matériaux de construction – UNICEM – Septembre 2017

Après une accélération sensible de l’activité au premier semestre, notamment dans le segment du béton prêt à l’emploi, la période estivale a marqué une pause. La dynamique du redressement de la production est toujours à l’œuvre mais à un rythme plus modéré sur les trois mois de juin-juillet-août. Pour autant, sur les huit premiers mois de l’année, les volumes de granulats s’inscrivent en progression de + 3,7 % sur un an (données cvs-cjo) tandis que les livraisons de BPE se raffermissent de + 6,5 %. L’état des carnets de commandes, tant dans le secteur du bâtiment que dans celui des travaux publics, laisse peu d’inquiétudes sur les perspectives d’activité des six prochains mois. La hausse vigoureuse des permis de construire (résidentiel et non résidentiel) et des marchés conclus dans les ouvrages TP (dopés par les chantiers du Grand Paris) devrait continuer d’alimenter la demande en matériaux dans les trimestres à venir.



Perspectives 2017
BPE : +4,5 %
Granulats : +2 %



Une dynamique plus solide dans le BPE que dans les granulats



Le mouvement de redémarrage de l’activité des matériaux semble désormais bien enclenché, même si le rythme s’est un peu atténué au cours de l’été et même si tous les matériaux ne bénéficient pas d’une dynamique aussi soutenue. Ainsi, sur les trois mois d’été (juin-juillet-août), la production de granulats s’est stabilisée au regard des trois mois précédents (- 0,1 %) mais elle demeure en progression de + 3 % par rapport à la même période de 2016 (données cvs-cjo). De janvier à août, l’activité granulats s’est ainsi raffermie de + 3,7 % sur un an. Du côté du BPE, la production a également stagné par rapport au trimestre mars-avril-mai (+ 0,1 %) mais elle a aussi continué d’augmenter sur un an, de
+ 6,5 %, soit un rythme deux fois plus rapide que celui des granulats. En cumul sur les huit premiers mois de l’année, les livraisons de BPE affichent une hausse de + 6,5 %. Ce décalage semble faire écho à une conjoncture bien plus porteuse dans le secteur du bâtiment que dans celui des travaux publics au cours du premier semestre 2017. Mais les perspectives d’activité dans le segment des ouvrages routiers et publics sont mieux orientées pour le second semestre.
Notre indicateur matériaux traduit également une bonne tenue de l’activité au premier semestre 2017, le deuxième trimestre s’installant sur une dynamique plus vigoureuse que le premier (+ 7,6 % sur un an contre + 3% respectivement). Toutefois, une modération de l’élan d’activité semble aussi se constater pendant la période estivale. Ainsi, en données provisoires et sur les huit premiers mois de l’année, notre indicateur affiche une progression de près de + 5 % sur un an (données cjo).



Le bâtiment demeure solide



Selon la dernière enquête mensuelle de conjoncture menée dans l’industrie du bâtiment par l’INSEE, l’indicateur du climat des affaires a cessé de s’améliorer au cours de l’été et s’est stabilisé en août-septembre. Il se maintient toutefois à haut niveau, bien au-dessus de sa moyenne de long terme. Les perspectives d’activité demeurent bien orientées dans le segment du logement et des locaux d’entreprise tandis qu’elles continuent de se redresser sensiblement dans le secteur de l’entretien-rénovation. Du côté des promoteurs, l’enquête trimestrielle de juillet réalisée par l’INSEE indique également une poursuite de l’amélioration de la demande. Le solde d’opinion correspondant a ainsi rejoint son plus haut niveau depuis dix ans. Leurs perspectives de mises en chantier s’améliorent, de façon bien plus nette encore pour les logements destinés à la location que pour ceux destinés à la vente. L’incertitude autour du contenu du Plan Logement du gouvernement, notamment en ce qui concerne la reconduction du dispositif Pinel, a sans doute influencé l’opinion des promoteurs sur la demande locative. Les ventes de logements neufs, quant à elles, demeurent à un niveau très élevé au deuxième trimestre. Certes, elles se replient de - 9,4 % par rapport au deuxième trimestre de 2016 qui était particulièrement haut mais, en cumul sur les douze derniers mois, les réservations progressent encore de + 13 %. Néanmoins, les professionnels de la promotion y perçoivent une certaine inflexion de la dynamique ; le flou autour de la reconduction des mécanismes de soutien (PTZ, Pinel) et le projet d’impôt sur la fortune immobilière (IFI) pourraient peser sur la confiance des acquéreurs. Reste à savoir si les récentes annonces autour du maintien et du recentrage de ces mesures suffiront à lever ce début d’attentisme. Pour l’heure, les investisseurs représentent encore plus de la moitié du marché des ventes de logements ordinaires (53 % du total au premier semestre 2017, soit une progression de 6,6 % de ce marché sur un an). Quant aux statistiques de la construction, les derniers mois de juin –juillet-août confirmaient la bonne tenue des mises en chantier de logements et de locaux (+14,3 % et + 10,1 % respectivement sur un an) ainsi que celle des permis de construire (+15,9 % et + 14,1 %).


TP : l’amélioration est attendue



L’activité des travaux publics est restée atone au premier semestre 2017. Sur les sept premiers mois de l’année, les travaux réalisés (en euros courants) ont stagné sur un an. Dans le même temps, les prises de commandes ont continué de s’étoffer. Sur la même période, les marchés conclus ont en effet progressé de près de 12 % sur un an et l’opinion des professionnels sur leurs carnets a dépassé sa moyenne de long terme, renouant avec des niveaux inconnus depuis 2008. La hausse des prises de commandes concerne aussi bien la clientèle privée que publique, ce qui tend à confirmer le mouvement de redressement de l’investissement des collectivités locales. En effet, dans sa dernière note de conjoncture de septembre, la Banque Postale souligne que la reconstitution des marges de manœuvre financières des collectivités locales s’accompagne d’une légère reprise de leurs investissements. Après trois ans de repli, les dépenses repartiraient en hausse de + 3,7 % (à 49 milliards d’euros), soutenues par le bloc communal et les régions. Par ailleurs, s’il est encore difficile d’estimer l’impact réel sur l’activité des travaux publics du grand Plan d’investissement présenté par Édouard Philippe, l’accélération des chantiers du Grand Paris et l’attribution des Jeux Olympiques devraient, quant à elles, nourrir l’activité de certains territoires sur les prochains mois.



Perspectives 2017 :


Si la reprise semble bien engagée dans les matériaux, notamment dans les BPE, la dynamique du premier semestre a été moins solide qu'attendue dans le segment des granulats, en liaison avec une activité plutôt atone dans les travaux publics.


Aussi, la croissances attendue de la production de granulats a été revue à +2%, le rythmes de progression du second semestre ne permettant pas de "combler" ce retard. Quant au BPE, les perspectives sont maintenues à 4.5% en volume pour l'année 2017 (données brutes.)


Source : Unicem - Crédit photo Unicem

Les 10 dernires actualits sur Granulats.fr

Privas, le 03 octobre 2022 PRECIA MOLEN, leader du pesage industriel et commercial, sera pr?sent au 71?me congr?s de l?exposition de l?industrie min?rale (SIM) du 19 au 21 octobre 2021 ? Marseille, stand G9.

Privas, le 03 octobre 2022 PRECIA MOLEN, leader du pesage industriel et commercial, sera pr?sent au 71?me congr?s de l?exposition de l?industrie min?rale (SIM) du 19 au 21 octobre 2021 ? Marseille, stand G9.[ actualit ]

17 octobre 2022
VENEZ DECOUVRIR NOS SOLUTIONS DE PESAGE - RENDEZ-VOUS STAND G9 PRECIA MOLEN présentera ses solutions en matière de pesage embarqué, ses bornes de contrôle d’accès de site ainsi que ses solutions d’amélioration de la performance à travers la digitalisation des données et leur analyse, en temps réel ou sur ...
RETROUVEZ CDE A LA SIM MARSEILLE 2022

RETROUVEZ CDE A LA SIM MARSEILLE 2022 [ actualit ]

29 aot 2022
Nous nous rejouissons de vous retrouvez a la 71eme edition de la SIM. rnrnLa SIM est le rendez-vous incontournable pour tous les professionnels des industries extractives a la recherche d’innovations, de savoir-faire specifiques et de solutions a la pointe de la technologie. Alliant business et convivialite, l’evenement permet aux professionnels ...
JOURN?ES PORTES-OUVERTES CDE & SODEXTRA

JOURN?ES PORTES-OUVERTES CDE & SODEXTRA [ actualit ]

23 aot 2022
Les 14 et 15 Septembre 2022 = DÉCOUVREZ LE FONCTIONNEMENT UNIQUE DE L'INSTALLATION CDE CONÇUE POUR SODEXTRA S.A.rnSODEXTRA et CDE ont le plaisir de vous inviter à des journées portes ouvertes sur le site de SODEXTRA à Saclay (91), France, les 14 et 15 septembre 2022. Vous y rencontrerez les équipes CDE ...
Weir Minerals s'associe ? Eriez pour offrir des syst?mes de flottation des grosses particules de classe mondiale.

Weir Minerals s'associe ? Eriez pour offrir des syst?mes de flottation des grosses particules de classe mondiale.[ actualit ]

20 aot 2022
Weir Minerals, une entreprise internationale qui conçoit, fournit et entretient des produits leaders sur le marché et des solutions intégrées sur mesure pour l'industrie minière, et Eriez Flotation, le leader mondial des équipements de flottation spécialisés, ont annoncé un accord de coopération pour concevoir et développer des systèmes de flottation ...
 Le syst?me de rev?tement de broyeur Vulco? double la dur?e de vie et augmente le rendement jusqu'? 44 % chez James Hardie Philippines

Le syst?me de rev?tement de broyeur Vulco? double la dur?e de vie et augmente le rendement jusqu'? 44 % chez James Hardie Philippines[ actualit ]

04 juillet 2022
Des composés exclusifs résistants à l'abrasion et aux chocs, associés à une révision du broyeur à boulets, ont permis d'optimiser les performances, d'augmenter la disponibilité du broyeur et d'améliorer les niveaux de production. Weir Minerals a développé un système de revêtement de broyeur sur mesure avec des revêtements en ...
L?activit? des mat?riaux r?siste en janvier-f?vrier

L?activit? des mat?riaux r?siste en janvier-f?vrier[ actualit ]

19 avril 2022
Après un rebond conjoncturel et technique « postpandémie » de l’activité des matériaux en 2021, une quasi-stabilisation des volumes de production était attendue en 2022 sous l’effet conjugué d’une dynamique de croissance de la demande moins vigoureuse et des tensions sur l’offre affectant le système productif. Le conflit en Ukraine vient renforcer ...
Mercredi 30 mars 2022 ? Webinaire SNPB sur le pompage du b?ton

Mercredi 30 mars 2022 ? Webinaire SNPB sur le pompage du b?ton[ actualit ]

24 mars 2022
Le pompage du béton pour des chantiers propres et facilités Le SNPB (Syndicat national du pompage du béton) organise à destination des professionnels du secteur un webinaire revenant sur les avantages du pompage du béton. En effet, cette technique apparue au début des années 1960, permet ...
 Conf?rence de presse UNICEM entreprises engag?es : 30 ans d?actions, de progr?s et de r?sultats

Conf?rence de presse UNICEM entreprises engag?es : 30 ans d?actions, de progr?s et de r?sultats [ actualit ]

22 mars 2022
Jeudi 21 avril 2022 – 09h00 Patchwork Taitbout - 50, rue Taitbout - 75009 Paris A l’occasion de ses 30 ans, UNICEM entreprises engagées (UEE) – qui porte les démarches progrès de la profession - vous convie à un point presse afin de revenir sur 3 décennies d’actions entreprises en matière ...
Conjoncture UNICEM / Janvier 2022

Conjoncture UNICEM / Janvier 2022[ actualit ]

14 janvier 2022
Les mois se suivent et ne se ressemblent pas. Après un début d’automne mieux orienté que les mois d’été, ce début d’hiver s’ouvre sur un léger freinage des productions de matériaux. Il est vrai que, entre les effets de rattrapage d’un côté, les effets de base de l’autre, l’impact ...
 Le SYNAD alerte ? nouveau  sur les difficult?s d?approvisionnement  et la hausse des co?ts des mati?res premi?res

Le SYNAD alerte ? nouveau sur les difficult?s d?approvisionnement et la hausse des co?ts des mati?res premi?res[ actualit ]

09 dcembre 2021
Le SYNAD avait déjà tiré la sonnette d’alarme au printemps 2021. 8 mois après, la situation s’est encore aggravée : les adhérents du SYNAD font face à de très fortes tensions sur leurs approvisionnements en matières premières voire des ruptures. Ces tensions importantes, qui ont commencé au dernier trimestre 2020, ...